Marc Delacourcelle

Marc et Philippe Delacourcelle nous l’avaient promis, après 11 années à la direction du Pré Verre, ils nous offrent à présent avec des concepts différents, leur savoir-faire et leur générosité en cuisine.

Marc et son épouse Fabienne ont, depuis octobre 2014, entrepris l’ouverture de ce nouveau lieu de convivialité, salué depuis par de nombreuses critiques gastronomiques – [parcourir les actualités].

Fabienne Delacourcelle

Fabienne a toujours oeuvré dans le milieu de la restauration : le service en salle et la vente pour le Clos Morillons et les Fins Gousiers, chez Dalloyau et autres enseignes de qualité, puis proche des activités du Pré Verre.

Nous la retrouvons aujourd’hui avec bonheur à la direction du Vitis aux côtés de son époux, pour y apporter son énergie, son sourire et tout son savoir-faire.

Marc Delacourcelle

C’est dans les riches odeurs d’une cuisine familiale que notre goût culinaire s’est façonné. Notre père cherchant les bons produits sur les marchés, notre mère les préparant avec son savoir faire. Notre jeunesse a été bercée au son des conversations sur la cuisine et la convivialité qui naît autour d’une bonne table.

[Marc Delacourcelle]

Marc va choisir la salle pour s’exprimer. Il part pour Londres au « Ritz Hôtel » puis revient en France à « La Vieille Fontaine » à Maison Laffitte. Il remarque alors que les échanges avec les clients sont plus conviviaux avec le sommelier. C’est de cela dont il a envie : l’échange convivial… Il fera donc son apprentissage du vin non pas à l’école mais plutôt à l’école buissonnière, chez les vignerons pour connaître les terroirs et leurs expressions au travers d’une attention au plus proche de la nature, et dans les bistrots parisiens pour affiner la dégustation des vins les plus divers.

Du Clos au Pré… Le Vitis et la Bourgogne

Au retour de leurs voyages, les frères Delacourcelle ouvrent leur restaurant « Le clos morillons » à Paris pour unir leurs idées et leur philosophie autour de mariages gustatifs qui vont séduire leurs futurs clients. Une cuisine française au parfum d’épices, des vins de caractère.

Pendant 17 ans, ils vont faire partager leurs expériences dans l’ambiance de ce petit restaurant gastronomique. Cependant l’aventure n’est pas terminée, l’idée de la « bistronomie » va les séduire : proposer une cuisine gastronomique dans une ambiance et des prix « bistro ».

Ce sera la naissance du « Pré Verre » à Paris en 2003, puis, dans la continuité de cet esprit, l’envie de convaincre ailleurs avec l’ouverture du « Pré Verre » à Tokyo en novembre 2007.

Marc et Philippe ont quitté l’aventure du Pré Verre en février 2013, pour de nouveaux projets, savoureux et généreux, nous les retrouvons avec plaisir, Marc au Vitis, et Philippe en Bourgogne où il propose un ensemble de chambres d’hôtes avec restauration.

Voir la page consacrée aux nouvelles activités de Philippe Delacourcelle.

Précédent| Remonter