Le Vitis dans le guide du Fooding

On a retrouvé les frères Delacourcelle !

Des frères Delacourcelle on se souvient le feeling que dégageait leur Pré Verre dans le 5ème arrondissement, pionnier du bistrot à épices, du cru bien vu et du top rapport créativité-prix.

Après une éclipse au Japon revoilà Marc, le sommelier, et sa femme Fabienne à deux pas de Montparnasse, dans un troquet de poche gentiment ensoleillé, dont Philippe, le chef, a initié la cuisine.

Ce petit brin exotique pas toc

Dans l’assiette toujours ce petit brin exotique pas toc, leur signature depuis le Clos des Morillons, il y a trente ans…

Hure de cochon snakée et purée de dattes, huîtres d’Isigny marinées au gingembre, poêlée de couteaux au pistou, cochon de lait fondant aux épices douces (façon blanquette sur chou croquant), bavette de black angus, fromages de Quatrehomme, et insolite riz au lait et coulis de persil.

Avec des raretés…

A boire, près d’une centaine de bouteilles (Foucault, Kreydenwess, Muzard, Grobois à partir de 24 €uros la bouteille), classées par cépages, avec des raretés, Prunelard gaillacois de Plageolles, trousseau d’Arbois de Puffeney…) et un verre d’une superbe counoise de Montpertuis, terroir de Chateauneuf-du-Pape à 6 €uros.

Visiter le site Le Fooding.com.