Aneth graine et plant


Origine

Le mot vient du grec anêthon qui désigne une plante qui pousse très rapidement. Le latin l’a repris en anethum. Le nom botanique est Anethum graveolens (du latin gravis : lourd, fort et olens : sentant). La racine nordique du mot, qui a donné l’anglais dill, est dilla, qui signifie « bercer ».

En effet, l’aneth est depuis longtemps connue pour ces propriétés calmantes, notamment pour apaiser la digestion des jeunes enfants.

Cette ombellifère pousse essentiellement dans l’hémisphère nord, et précisément sur le pourtour méditerranéen. Elle est récoltée à maturité, lorsqu’elle a une couleur brun-jaune.

Utilisation

Les plantes sont battues, les graines séchées. Celles-ci ont un arôme profond, qui rappelle celui du carvi, légèrement anisé. Elles sont très légères, une fois séchées il en faut plus de dix mille pour faire 25 grammes !

C’était au Moyen Age la plante la plante fétiche des sorciers.
Les touffes fraîches sont très utilisées dans la cuisine grecque (où elles sont interchangeables avec les jeunes pousses de fenouil dans les campagnes), mais aussi dans la cuisine scandinave (on connait la classique marinade de saumon à l’aneth).
Les graines sont employées en Inde, dans les pays slaves et en Europe du Nord, où elles sont appréciées dans les conserves vinaigrées et les concombres saumurés (malossol, dill pickles). Elles peuvent aussi servir pour paner des filets de poisson ou entrer dans la préparation d’une nage ou d’un court-bouillon.
En boulangerie, les graines figurent dans la composition de certains pains.

Idées de recettes : Gratin de poisson à la graine d’aneth ; rillettes de thon à l’aneth et aux quatre poivres.

Extrait du livre de Philippe Delacourcelle : Ma cuisine à fleurs d’épices.

Autre utilisation

Pour la santé
  • stimulant
  • résolutif
  • diurétique
  • stomatique
  • carminatif
  • digestif
  • apéritif
  • en infusion : apaise le hoquet
  • favorise le sommeil
  • calmant
  • galactagogue
  • antispasmodique

Précédent| Remonter