Graine de Pavot

Origine

La plante appartient à la famille des papavéracées. Son nom botanique est « Papaver somniferum ».
Le pavot a tout d’abord été connu pour ses propriétés soporifiques et analgésiques. Les graines sont utilisées en cuisine en Europe de l’Est, au Proche-Orient et en Inde.

On les extrait des fleurs parvenues à maturité. Préalablement, on fait suinter le latex contenant l’opium par des entailles pratiquées sur les capitules floraux. Ceux-ci sont ensuite mis à sécher au soleil, en gerbes, comme le blé.

Les graines récoltées possèdent une saveur de noyau et un léger goût de noisette. Elles peuvent être bleu-gris, jaune ou blanche.

Utilisation en cuisine

En asie, on les utilise souvent dans les préparations de légumes et dans certains caris.
En Europe, elles sont ajoutées au pain et à certaines pâtisseries.
Au Proche-Orient, en Turquie et en Europe de l’Est, on réduit les graines en pâte pour fourrer des gâteaux.

J’utilise le pavot dans diverses préparations, aussi bien sucrées que salées.
Il apporte une fraîcheur très agréable et un croquant très apprécié.

Idées de recettes : Tomates parées aux graines de pavot ; Tranche d’espadon en croûte de pavot.

Extrait du livre de Philippe Delacourcelle : Ma cuisine à fleurs d’épices.

Utilisation médicinale

Il existe essentiellement deux variétés de pavot à opium :

– Papaver somniferum album – pavot à opium blanc aux graines blanches.
– Papaver somniferum nigrum – pavot à opium noir ou oellette, parfois appelé « pavot bleu », aux graines noires, ou plutôt gris-bleu-noir, utilisées en pâtisserie.

Les deux variétés possèdent d’importantes propriétés psychotropes qui font que la morphine qu’on tire de ces opiacés est utilisée pour soulager les douleurs des malades ou personnes en fin de vie. Cette morphine sert également de manière illicite à la production d’héroïne.

Précédent| Remonter